Rencontre avec Aldara Bizarro, metteure en scène du spectacle Fusée de détresse #6

Dans le cadre de la résidence de création de Fusée de détresse #6 qui se tiendra à Lisbonne du 19 au 23 avril, découvrez Aldara Bizarro, la metteur en scène du spectacle.

Née à Maputo en 1965, Aldara Bizarro a étudié la danse dans plusieurs grandes villes, notamment au Luanda, à Lisbonne, à New York et à Berlin.

Elle définit les périodes durant lesquelles elle a étudié au Merce Cunningham Studio, à Movement Research (NYC) et à la Tanzfabrik (Berlin), comme étant les phases les plus enrichissantes de sa formation.

Sa carrière de chorégraphe a débuté en 1990 avec Me myself and Influências, une pièce de théâtre primée au IVe Workshop Chorégraphique du CDL. Dès lors, elle signera des pièces qui seront présentées dans tout le pays.

Aldara Bizarro a fait partie du groupe New Portuguese Dance représenté dans le cadre du festival Europália 91. Elle a été une pionnière au Portugal dans la création de la danse pour les jeunes et leur implication dans les projets, grâce au projet Respira créé en 2007. Sa pièce A Nova Bailarina a été distinguée par le journal Publico comme l’une des meilleures pièces de l’année 2011. En tant que formatrice, elle a travaillé au sein de Forum Dança, École Supérieure de danse, au Centre Culturel de Belém (CCB), à la Fondation Calouste Gulbenkian, à l’espace culturel CCVF/A Oficina, au théâtre associatif Artemrede et bien d’autres encore.

Durant 16 ans, elle a été directrice artistique de Jangada, une structure de danse financée par la DGArtes.

Actuellement, Aldara Bizarro développe des projets pour les jeunes et pour la communauté, en explorant des territoires pluridisciplinaires et en se concentrant sur la composante artistique, sociale et pédagogique.